Quelles sont les tendances du vidéo marketing ?

TENDANCES VIDEO MARKETINGLes tendances en matière de contenu vidéo c’est comme les prix littéraires : chaque année elles font l’objet d’un classement par les médias spécialisés en marketing et en communication.On vous aide à vous y retrouver en dégageant les grandes tendances, celles qui vous assureront une efficacité maximale, gage de conversion et de ROI.
En 2020, la vidéo représente 82 % de tout le trafic web mondial, soit près d’un million de minutes de vidéo visionnées chaque seconde ! Le contenu vidéo – video content – constitue donc plus que jamais la pièce maitresse de votre stratégie en marketing et communication digitale.

Plusieurs raisons à cette croissance et cet engouement exponentiels :

  1. Ce sont d’une part les évolutions technologies qui ont profondément modifié les modèles de diffusion et de consommation des contenus vidéo, sans cesse plus itinérants, nomades même. Ils sont le reflet fidèle de nos nouveaux usages et comportements où le smartphone est roi : mobile first ou mobile only.
  2. Ce sont d’autre part les affinités des consommateurs qui privilégient la vidéo aux autres types de contenu : rédactionnels, photos, illustrations. Cette affection du public pour la vidéo a donné lieu à la naissance de nouveaux médias : des sites pure-players exclusivement vidéos tels que Brut ou Konbini, tandis que les médias traditionnels étoffent leur contenus éditoriaux de vidéos.

Bref, aujourd’hui le contenu vidéo n’est plus seulement essentiel, mais littéralement vital pour faire exister votre entreprise, vos marques, vos produits, vous développer et gagner en parts de marché.

Alors, pour vous aider à garder le contrôle, examinons les grandes tendances dont il vous faut tenir compte pour mener à bien votre stratégie globale en vidéo marketing.

Privilégier les durées courtes pour vos vidéos

TENDANCES VIDEO MARKETINGLe calcul est simple : si nous consommons sans cesse plus de contenus vidéo, alors nous disposons nécessairement de moins de temps à leurs consacrer. Une réalité d’autant plus vraie concernant les vidéos commerciales, dont la diffusion nous est presque toujours imposée : vidéos pré-roll sur YouTube et sur les sites média et replay TV, campagnes sponsorisées sur Facebook ou Linkedin, etc…

Il faut donc tendre vers des vidéos de plus en plus courtes, autrement dit dont le message aille à l’essentiel en un minimum de temps et qui soit aisément mémorisable par les publics ciblés.

Si c’est bien naturellement le spot publicitaire qui a initié cette tendance, la révolution numérique et notre environnement digital ultra connecté l’ont fortement intensifiée. Des formats « traditionnels » 60 ou 30 secondes, nous sommes passés au Story Instagram et aux vidéo pre-roll pour des durées souvent comprises entre 6 et 15 secondes !

Cette tendance a également eu une incidence sur la production des films d’entreprise. Qu’il s’agisse de communiquer sur vos savoir-faire et domaines de compétences, vos produits et services, votre identité et valeurs entrepreneuriales, votre marque employeur, vos contenus vidéo doivent désormais tendre vers des durées plus concises et rarement excéder 2 minutes, pour conserver l’attention de vos cibles.

Bref, la durée de vos contenus vidéo est aujourd’hui devenue un élément stratégique de premier plan.

Plus de vidéos long-format

TENDANCES VIDEO MARKETINGOui, c’est assurément un paradoxe, qui de prime abord peut sembler contredire la tendance évoquée ci-dessus, mais la distinction entre la publicité vidéo et le marketing de contenu vidéo fait ici toute la différence.

Si une publicité est davantage conçue pour attirer l’attention et transmettre un message rapide, de nouveaux formats de contenus vidéo se sont développé et ont gagné les faveurs du public.C’est le cas du marketing de contenu pour lequel on s’emploiera à produire des vidéos de type brand content, soit des contenus de marque dont l’objectif est d’apporter de la valeur ajoutée en recourant à de l’information, du divertissement, voire les deux, tout en étant intrinsèquement lié au message, aux produits et aux valeurs de l’entreprise ou de la marque.

Les vidéos en image réelles se déclinent à tous les temps de vos besoins en communication et vous ouvrent de nouveaux horizons, parmi les plus prisés en vidéo marketing : films publicitaires pour vos campagnes digitales en pré-roll et sur les réseaux sociaux, vidéo DOOH pour affichage digital, vidéos brand content, mini documentaires.
Révolution numérique oblige, l’imagerie et l’esthétique « life style » des spots publicitaires, les plans en mouvement parfaitement stabilisés, les images aériennes, ne sont désormais plus réservés aux seuls grands annonceurs du B2B..

2 exemples très concrets pour illustrer le concept, en B2B comme en B2C :

  • Votre entreprise sort un nouveau produit hautement innovant, en avance sur tous ses concurrents, fruit de nombreuses années de recherches et développement. C’est l’occasion rêvée de retracer cette « aventure » au recours d’une vidéo qui en détaillera l’historique, en y faisant intervenir les personnes qui ont contribué à sa réussite.
  • Votre marque de prêt à porter dévoile une collection capsule en série limitée, réalisée en collaboration avec un artiste graphiste designer en vogue et produite selon un process totalement écoresponsable. Ici encore, il sera plus que jamais pertinent et valorisant de lui consacrer une vidéo pour renforcer le capital sympathie de votre communauté clients pour votre marque.

TENDANCES VIDEO MARKETINGPour ce type de vidéo, l’attente du public diffère radicalement. Sa démarche est alors spontanée et surtout volontaire : il est en recherche d’informations détaillées, mais souhaitent également découvrir ce qu’il ne lui généralement pas donné de voir : les coulisses de la création d’un produit, voire du tournage d’une publicité lorsqu’une vidéo engendre son propre contenu vidéo sous la forme de making-of.
C’est pourquoi, on peut dès lors produire des vidéos de plus longues durées : de 2 à 5 minutes, souvent assimilables à de mini documentaires.

Les youtubeurs et les influenceurs sont parmi les premiers à avoir compris l’intérêt de ce type de vidéo. Ils l’ont totalement intégré à leur stratégie en produisant des vidéos de « déballage » – unboxing video – ou des vidéos de démonstration – review & preview video – où ils livrent leurs premières impressions puis développent leur ressentis après avoir expérimenté le produit.

Pour les marques du B2C, ce type de contenu est dorénavant incontournable. Il permet de pallier aux limites du format publicitaire pour consolider leur rapport de confiance et même de connivence affective avec leurs cibles de consommateurs qu’elles souhaitent transformer en véritables fans de la marque et ainsi capitaliser sur leur fidélité.

Pour les acteurs du B2B, ils sont également de plus en plus nombreux à intégrer les contenus vidéos brand content dans leur stratégie de com. Dans un contexte sans cesse plus concurrentiel, qui plus est mondialisé, c’est le plus efficace levier pour se différencier de leurs concurrents. Ils s’inscrivent alors dans une stratégie de marque en cherchent à susciter un capital sympathie auprès de leurs prospects et clients, pour transcender le seul discours corporate qui a depuis longtemps atteint ses limites.

Une démarche qui s’inscrit dans une démarche d’inboud marketing : déployer des contenus vidéo pour convertir les audiences en leads, avant de les transformer en client puis de les fidéliser.

Penser vidéo verticale, ou square

TENDANCES VIDEO MARKETINGDurant des décennies, notre rapport à l’image vidéo était au format « paysage », horizontal donc. Nos smartphones et la place qu’ils occupent dans nos vies ont bouleversé la donne pour nous accoutumer à des écrans verticaux.
Il était donc naturel que la vidéo suive et s’adapte à nos usages.

Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, la vidéo verticale est là pour s’inscrire durablement dans nos habitudes, ne serait-ce parce qu’elle est ergonomiquement la plus adaptée aux écrans de nos smartphones.

Inutile de les faire pivoter : les contenus vidéo sont conçus et réalisés pour tirer le meilleur profit de ce format.Après Snapchat, ce sont Facebook, YouTube et Instagram qui l’ont incluse sur leurs plateformes. C’est d’ailleurs sur Instagram que son usage a explosé en étant immédiatement adopté par ses utilisateurs avec le format Stories. Une fonctionnalité dont se sont opportunément emparés tous les annonceurs du B2C et générer du lien en flux tendu avec leurs communautés clients.

Conforté dans son succès, Instagram a poursuivi en lançant IGTV, soit une nouvelle fonctionnalité exclusivement dédiée aux vidéos verticales pouvant durer jusqu’à une heure. La plateforme préférée des générations Y et Z, est désormais ouverte à une grande variété de types de contenus vidéo.

Le format square ou 1:1, bref tout bonnement carré, a lui été popularisé par les nouveaux médias issus de la transformation digitale, notamment les sites pure players vidéo tels que Brut et Konbini, également déployés sous forme d’applications mobiles.

Le format square a lui aussi intégré la culture populaire, au point que de nombreux clients nous sollicitent en exprimant leur souhait d’y recourir avec ses principaux codes : titres animés et colorés, absence de son pour les paroles avec toutes les interviews sous-titrées.

Pour nos productions, nous sensibilisons désormais très tôt nos clients à l’opportunité de réaliser directement leurs vidéos en format vertical ou square, ou à les décliner dans ces formats pour un impact plus performant lorsqu’ils sont visionnés sur smartphones.

Vidéos et réseaux sociaux – sur le social média tu miseras

TENDANCES VIDEO MARKETINGCette tendance est une évidence pour la tous les professionnels du marketing et de la communication, ainsi que pour les annonceurs B2C. Elle mérite toutefois d’y sensibiliser les acteurs du B2B qui sont encore nombreux à sous-estimer la puissance de frappe offertes par les réseaux sociaux.

Pour la communication B2C, les jeux sont faits depuis 2017, l’année où les investissements en achats d’espaces publicitaires en digital ont dépassé ceux en télévision : un véritable coup de semonce pour la régies publicitaires TV.

Un bémol toutefois : la télévision demeure assurément l’un des plus puissants leviers de communication, pour gagner en notoriété comme en confiance auprès des cibles. Grâce aux nouvelles technologies, elle s’est de plus réinventée et digitalisée, en déployant de nouveaux services : replay, catch-up et VOD lui offrent ainsi de proposer de nouveaux espaces publicitaires sur le modèle du pré-roll.

Bref, la « télévision de papa », que l’on nomme TV Live puisqu’elle ne concerne que les programmes visionnés en direct, c’est déjà de l’histoire ancienne. De même que la presse traditionnelle, les chaines de télévisions migrent toutes vers des modèles de plus en plus digitaux.

Facebook, Instagram et Snapchat trustent toujours les 3 places du podium et seront donc à privilégier pour toutes vos campagnes B2C mais également institutionnelles.

Pour nos clients B2B, nous leur recommanderons prioritairement d’effectuer des campagnes sponsorisées sur Linkedin qui offre la capacité de définir des profils de cibles extrêmement précis : zones géographiques, secteurs d’activité, taille de l’entreprise, âge, sexe, niveaux d’étude, fonctions, etc…

Ici encore, les réseaux sociaux agissent en véritables catalyseurs pour servir votre stratégie en inbound marketing : convertir vos cibles en lead puis en clients.

Nos chargés de production sauront vous conseiller pour que la diffusion de vos contenus vidéos sur les réseaux sociaux se traduisent en engagements de la part de vos cibles.

Google, l’ami SEO de vos vidéos

TENDANCES VIDEO MARKETINGIci on parlera d’une tendance de fond, confortée d’année en année : Google est tout puissant sur le web et aucun concurrent ne semble en mesure de défier la firme de Mountain View sur son territoire : la toile.

Parce que YouTube est totalement intégré à l’écosystème de Google, les contenus vidéo y sont bien plus puissants que vous ne le soupçonniez peut-être. De même que le rédactionnel de votre site web ou de votre blog, vos contenus vidéo ont également des propriétés SEO.

Sous Android, sur près de 80% des smartphones dans le monde donc, Google privilégie même les contenus vidéo en leur offrant plus de visibilité en tête de ses résultats. Cerise sur le gâteau : ils sont accessibles sous la forme de previews vidéo, en autoplay pour capter immédiatement l’attention des internautes.

Pour cela, respecter ces quelques règles : enrichissez fréquemment votre chaîne YouTube de contenus vidéo, complétez les d’un rédactionnel ainsi que de liens vers vos espaces web et réseaux sociaux, tagguez les avec des mots clés donc susceptibles d’être exploités par vos cibles.

Et maintenant laissez la magie des algorithmes agir : si vous avez correctement respecté les règles ci-avant, il y a de fortes chances pour que votre vidéo tombe automatiquement parmi les premiers résultats lors d’une recherche sur Google.

Optimiser chacune de vos vidéos

Une vidéo peut en cacher une autre, voire plusieurs ! Vos investissements en production de contenus vidéo seront d’autant plus performant que vous cherchez à rentabiliser chacune de vos vidéos au maximum de son potentiel. C’est notamment possible en les déclinant en différentes versions.

Vous pouvez ainsi :

  • Produire un teaser de 10 à 15 secondes pour susciter et attiser la curiosité avant de dévoiler votre vidéo
  • Adapter votre vidéo originale horizontale au format vertical ou square pour les réseaux sociaux
  • Décliner chacun des messages de votre vidéo en autant de formats courts, appréciés des internautes
  • Faire produire un making-of ou un bêtisier si votre vidéo s’y prête

Bref, la durée de vos contenus vidéo est aujourd’hui devenue un élément stratégique de premier plan.

Miser sur la quantité

Certains spécialistes vont jusqu’à préconiser de privilégier la quantité sur la qualité. Nous ne les suivrons pas sur ce terrain mais force est de constater que la quantité est un facteur clé pour performer en stratégie vidéo marketing. C’est assez évident : quel être votre ressenti lorsque, cherchant à sélectionner un nouveau fournisseur, vous tombez sur une chaîne YouTube ne comprenant qu’une seule vidéo ? Vous n’en tirez pas peut-être pas de conclusion hâtive, mais ce n’est pas spécialement positif, non ? Il faut donc investir dans la qualité et par la même se fixer une fréquence de publication : identifier sur l’année à venir tous les événements susceptibles de donner lieu à la production d’un contenu vidéo.

De même, ne dévoilez pas en un même instant l’intégralité des vidéos d’une « collection ». Une série de portraits métiers ou de films expertises ou produits, gagnera à être publiée et diffuser sur les réseaux sociaux selon un calendrier précis : une vidéo chaque lundi par exemple.

Sachez enfin identifier les formats les plus économiques à produire. Vous pourrez ainsi plus facilement miser sur la production d’une série de contenus vidéo. Pensez ici : tutoriaux vidéo, testimoniaux clients, portrait collaborateur, petites animations en motion design, etc…

La vidéo en direct – Live stream video

Ici encore une tendance initié par les youtubeurs et les influenceurs qui pour certains ont transformé leur salon en véritable studio de télévision. La vidéo en direct – live stream vidéo – est en train de devenir UN des outils les plus efficaces et les plus polyvalents du marketing vidéo. Son succès s’explique facilement : les prestations sont peu onéreuses, le matériel très accessible et la diffusion totalement gratuite sur pléthore de plateformes, à l’échelle internationale quel que soit le volume de vos audiences. Il vous suffit de sélectionner celle la plus appropriée à votre audience voire plusieurs parmi : YouTube, Viméo, Linkedin, Facebook, Instagram, TwitchTV, Skype et bien d’autres encore… Pour vos communication en interne, ou à destination d’un public restreint : vos clients par exemple, vous pourrez recourir, toujours gratuitement ou à faible coût, à des plateformes qui vous offriront de contrôler votre audience via des accès sécurisés.

Selon une étude de la plateforme Viméo, 80 % des consommateurs déclarent préférer une vidéo en direct émanant d’une marque à une vidéo pré-enregistrée. Elle génère donc plus de vues, mais également plus de partages et d’engagements. Et c’est là l’atout maître de la vidéo en direct : elle est par nature interactive. Elle offre le privilège à vos cibles et vos audiences d’interagir en likant, commentant, soumettant des questions, renseignant des formulaires, etc…

Mais vous n’êtes pas Coca Cola, ni Adidas. Et pourtant réfléchissez :

  • donnez rendez-vous chaque semaine à vos clients pour leur dévoiler comment retirer les meilleurs bénéfices de vos produits ou solutions logicielles
  • lors de votre prochain salon, dévoilez à la terre entière vos nouveaux produits sous la forme de « breaking news » et profitez-en pour conviez vos clients à témoigner de leur confiance pour vos produits ou services.
  • recourez au live stream video pour élargir l’audience de votre prochain symposium, bien au-delà des capacités de la salle que vous avez réservée. Même vos contacts basés à l’étranger, qui n’auront pu effectuer le déplacement, pourront y assister, voire y participer.

Les occasions d’exploiter à la vidéo en direct ne manquent pas. À votre charge d’en optimiser les résultats en communicant en amont auprès de vos audiences pour des « save the date » qui deviendront des rendez-vous aussi appréciés de vos cibles que performants pour votre ROI.

Vidéo marketing

Qu’est-ce que le marketing vidéo ?
Quelles sont les tendances du vidéo marketing ?
Qu’est-ce que le content marketing ?
Pourquoi la vidéo est un bon outil de prospection ?
Quels sont les formats à utiliser en vidéo marketing ?
Comment marier le marketing video et le SEO ?
Comment combiner video marketing et réseaux sociaux ?
Comment utiliser le e-learning video ?
Comment utiliser les pre-roll video pour votre marketing content ?