Le bonjour à tous pour cette semaine de reprise où la météo semble nous informer que la fin de l’été est pour bientôt, comme pour mieux nous accoutumer à reprendre nos places derrière nos bureaux.

On va causer un peu matos en publiant 2 (+2) vidéos qui ont retenu notre attention ces derniers jours.

La première porte sur le produit SLICK, un stabilisateur motorisé sur 3 axes, entièrement dédié à la GoPro, modèles 3 & 4.

Le produit fait l’objet d’une campagne de crowdfunding sur la plateforme indiegogo avec une prévision de mise sur le marché pour mars 2016.

A la seule vue de cette vidéo l’engin semble très prometteur et surtout extrêment polyvalent en terme de modalités d’usage : harnais, casque, perche, drone, etc..

Pour la seconde vidéo, on a enfin le plaisir de communiquer sur une caméra totalement novatrice ou plus exactement présentant des choix techniques et ergonomiques si singuliers qu’elle se distingue du tout venant et se positionne même en totale rupture avec ces concurrentes.
Il s’agit de la Digital Bolex D16, un projet sur lequel Emmanuel Pampuri – dont on ne saurait une fois encore que vous recommander de fréquentes visistes sur son blog – planche et relaie l’info depuis 3 ans.

Une véritable arlésienne donc, qui se concrétise enfin avec la prise en main effective du produit et un review vidéo passionnant de 18 mns.

Comme le clame Digital Bolex : « The first Digital Cinema Camera, for Filmmakers, by Filmmakers ».

Au delà donc du look rétro de cette nouvelle boîte à image, on est tout simplement bluffé par les choix extrêmes et parfaitement assumés par les équipes techniques de Bolex autour de ce projet.

Jugez plutôt : un capteur « classique » de type CCD dont un modèle natif exclusivement en N&B, une résolution maximale 2K en 2048×1152 (pendant digital à l’argentique Super16), une ergonomie proche d’une caméra cinéma traditionnelle avec un mode d’enregistrement par pression continue sur la gâchette (complété d’un mode Rec standard), un enregistrement exclusivement en mode Raw au format Adobe Cinema DNG, des optiques dédiées Kish à ouverture fixe F4 !

Bref les images délivrées par les Digital Bolex D16 ont leur propre signature et en ces temps d’homogénéisation forcenée ça fait comme quidu bien.

Mes coups de cœur :

– ce clip réalisé par Spike Lee pour l’album compilation Pepsi Beats of the Beautiful Game  :

– ce remake d’une scène emblématique d’Alphaville de Jean-Luc Godard réalisé pour la revue print et online Bright Ideas Magazine :

BRIGHT IDEAS Magazine’s « Alphaville: Remix, » shot at Ace Hotel Downtown LA from Seed&Spark on Vimeo.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *