Ainsi donc Culture Pub revient sur nos écrans TV !

Ce sera ce samedi 12 septembre, sur BFM Business, à 9h (!), toujours selon un format de 60′ mais au rythme d’un numéro par semaine. L’explosion des réseaux sociaux et la démultiplication des actions et coup de com engendrés expliquent sans doute cette bascule d’une périodicité mensuelle à hebdomadaire.

Seconde bonne nouvelle : le générique original et sa célèbre signature sonore « Badoumba » sont conservés, preuve qu’il est inutile de retoucher ce qui touche d’office à la perfection.

LE GÉNÉRIQUE ORIGINAL : FORMAT 4/3 ET BASSE DEF DE RIGUEUR

Il est toutefois légitime de se poser quelques questions.

C. BLACHAS & A. MAGNIEN, FILS & FILLE DE PUB

Culture Pub c’est tout d’abord la création et l’oeuvre du tandem Christian Blachas et Anne Magnien, tous deux issus du journalisme et véritables fils et fille de pub.

C’est en veritables passionnés et érudits de la chose publicitaire  : histoire, sémiologie, réthorique, décryptage, enjeux sociétaux, etc…  que cet authentique duo télévisuel nous a divertit et cultivé chaque dimanche, en fin de soirée sur M6, notamment de 1986 à 1995, avant qu’Anne Magnien ne passe le relais. C’est alors la période phare de Culture Pub, celle qui va forger son identité et son statut d’émission culte.

Le bouche à oreille – mode de communication d’avant le net (ndlr) – fonctionne à plein régime et l’émission fédère rapidement un public qui rassemblera dans un premier temps tous les fondus d’image et de communication avant de s’étendre à un public beaucoup plus vaste. Drôles, percutants, imagés, impertinents, très « écrits » et millimétrés question rythmique, les dialogues ou plus exactement les monologues partagés par les 2 présentateurs font mouche à tous les coups et rassemblent bien au delà des lecteurs de Stratégie, des directeurs artistiques et autres média planners.

RELANCER LA FRANCHISE ET PERPETUER LE MYTHE

Alors donc forcément on s’interroge sur la future prestation du  nouveau couple de présentateurs : Aurélie Blonde et Julien Mielcarek. On ne doute ni de leur professionnalisme, ni de leur enthousiasme, mais cet insistance à nous rassurer quant au fait que le ton de l’émission sera conservé est suspecte et au final contre productive tant elle met en évidence leur conscience des enjeux et difficultés propres à la relance d’une telle franchise et surtout de perpétuer le talent et la faconde de Blachas.

On nous annonce par ailleurs, semble t-il toujours afin de nous rassurer, qu’une partie du staff rédactionnel originel de Culture Pub, qui comptait rien moins que Pascale Clark, Didier Porte, Emmanuel Chain ou encore Laurent Weil, sera de la partie sans qu’aucun nom ne soit par contre confirmé !

Reste encore cette inconnue à l’équation : qu’en sera-t-il de l’impertinence que l’on évoquait plus haut à l’heure où le Like à tout clic – et à claques –  semble prendre le pas sur l’analyse et le sens critique. Objectivement le site de l’émission, qui n’a lui jamais cessé d’émettre, nous rassure grandement sur ce point. Le rédactionnel y est alerte, savoureux même, suffisamment méfiant et irrespectueux pour ne pas laisser passer les vessies prendrent la place des lanternes.

Badoumba !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *