Une fois encore. nous attachons par principe une importance égale à tous les projets qui nous sont soumis. Tous par contre ne revêtent pas les mêmes enjeux : format et portée du discours, typologie des cibles, mais encore le budget bien sûr. Ce serait aussi malhonnête qu’hypocrite de prétendre le contraire

Pour ce qui est de la demande de la Ville de Saint-Priest, qui souhaitait ici disposer d’un film « signature », celle-ci nous engageait sur une voie différente que celle de la pure communication B2B, notre cœur de métier.

COMMUNICATION DES TERRITOIRES – NOUVEAUX ENJEUX

Les villes et de façon plus large, les territoires sont aujourd’hui confrontés à des problématiques comparables à celles des marques et des annonceurs : se différencier en adoptant un propos qui repose autant sur des promesses objectives que sur des idéaux, fondés eux sur des valeurs, plus subjectives et donc propres à susciter l’adhésion et même l’émotion.

Le bien vivre ensemble, les liens ténus entre l’urbanisme et l’aménagement du territoire, le rôle fondamental des acteurs économiques implantés et à venir… Toutes ces composantes participent d’un même idéal tant politique que social : offrir une qualité de vie dont la pérennité se conjugue chaque jour avec les progrès économiques et objectifs sociétaux visés.

Screen capture provenant du film

Screen capture provenant du film « je suis Saint-Priest »

Sur ce projet, nous avions pour interlocuteurs le Directeur de la communication ainsi que le Chef de cabinet du maire. Ceux-ci ont su nous sensibiliser à certains particularismes du territoire san-priot qui, malgré sa proximité et son appartenance au Grand Lyon, nous étaient pour beaucoup méconnus.

Parmi ceux-ci : une dynamique économique forte, fondée notoirement sur un capital foncier exceptionnel. Car la commune de Saint-Priest est verte et il suffit de prendre de l’altitude, ou plus simplement de la survoler via Google Maps, pour en prendre pleinement conscience. En l’arpentant aussi à pied, on est surpris, en parcourant parfois seulement quelques centaines de mètres de basculer d’un environnement résidentiel ou commercial à des champs et même de découvrir des fermes et le maintien d’une activité agricole aux portes du Grand Lyon.

UN PROJET MENÉ EN 2 TEMPS : ÉCRITURE ET PRODUCTION EXÉCUTIVE

Guillaume, notre chargé de production sur ce projet, a souhaité traduire cette dynamique au travers le prisme de la performance, avec en contrepoint les bénéfices qu’en tirent au quotidien les San-Priots et San-Priotes.

Il a de fait préconisé un film qui soit centré sur le discours, inspirant et résolument cognitif, d’une voix-off à la première personne. C’est la ville ici qui s’exprime et le choix s’est donc naturellement porté sur une voix féminine.

C’est seulement après l’étape de l’écriture et de la validation du script de la voix-off par le client, que le tournage a pu débuter, soit 5 jours en immersion dans la commune, dont le dernier consacré aux prises de vues en drone.

saint-priest-drone-composite

Kevin, le réalisateur briefe le pilote drone pour obtenir les plans souhaités et les contrôler au monitoring

DES ÉLUS ET DES ADMINISTRÉS ENGAGÉS DANS LE PROJET

Nous devons ici d’ailleurs chaleureusement remercier nos interlocuteurs à la mairie, mais également l’ensemble du tissu social, associatif et privé qui a accueilli l’équipe de production avec une gentillesse et un engouement pour le projet, jamais démentis au fil du tournage.

Nous insistons sur ce point, car la qualité du film et plus encore l’émotion qu’il suscite chez les spectateurs doivent énormément à cet accueil. Tout projet portant sur un territoire et ses acteurs ne peut en effet prétendre à la réussite que si les portes sont au préalable ouvertes.

screencap08 saint priest

Screencap provenant du film : crèche Maison de la Petie Enfance du vallage – Château de Sable

Évoquons ici encore la simple question des droits à l’image qui implique une adhésion des participants et donc une phase administrative. Celle-ci ne doit en aucun cas venir polluer le tournage, afin que le réalisateur et son équipe puissent se focaliser exclusivement sur la prise de vue et traduire l’intention originelle en images.

UN FILM QUI MISE SUR L’IDENTIFICATION ET L’ÉMOTION

À la réalisation justement : Kevin. Doté d’une solide expérience relative à la communication des territoires, ce dernier a su véritablement capter et restituer le pouls de la ville, à l’instar d’un flux sanguin qui irriguerait la commune.

Son parti pris esthétique : des cadres serrés au plus proches de « l’action » et donc de la performance, qu’elle se joue sur un terrain de rugby, de football ou au sein d’une entreprise de dimension internationale. En contrepoint : des visages d’hommes et de femmes de tout âge et autant de sourires pour exprimer le bénéfice et le bien vivre énoncé en tête de cet article.

screencap07 saint priest

Screencap provenant du film : évènement culturel, concert pour les San-Priots et San-Priotes

On loue également le talent de Kevin pour le travail de montage, orchestré sur la musique sélectionnée pour ce film.

Particulièrement travaillé, jouant d’effets de raccord sur le mouvement et de ruptures de rythme, le montage de la toute première version est d’ailleurs très proche de la version finale, qui a simplement été raccourcie. Ce afin de gagner en dynamique, mais encore d’adapter le film aux nouveaux usages en matière de consultations de vidéos, dans un contexte où l’on est sans cesse de plus en plus sollicité.

Le film qui en résulte satisfait à plusieurs objectifs  : il conforte le sentiment d’appartenance à un territoire et la fierté qui en découle et offre l’image d’une commune ouverte et riche de promesses d’avenir pour les acteurs privés comme pour les particuliers qui envisagent de s’y installer.

QUELLE DIFFUSION POUR LE FILM

Le film a été projeté pour la toute première fois à l’occasion des Rencontres de l’Initiative Économique qui s’est tenu le lundi 11 juin, où il reçu un accueil des plus favorables. En termes d’exploitation digitale, la ville l’a d’ores et déjà depuis publié sur sa chaîne Youtube pour le partager sur son site web et le publier en dur sur la page FaceBook de la ville.

En moins de 24 heure le film y a généré : plus de 2200 vues, 112 avis exclusivement favorables, 13 commentaires et 74 partages. Sur le plan d’une diffusion organique, ces résultats sont très prometteurs.

screencap09 saint priest

À moins de 24 heures de la publication sur la page FB de la ville de Saint-Priest affiche des résultats très prometteurs en diffusion organique.

Nous avons sensibilisé le client à l’opportunité d’opérer des campagnes sponsorisées sur des réseaux tels que Linkedin, pour la cible B2B, et sur Facebook pour les particuliers, en recherche d’un nouveau cadre de vie.

Il sera enfin selon toute logique retenu parmi les productions que nous souhaitons soumettre à des festivals sur nos réalisations de l’année 2018.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *