Le portrait est une figure artistique en soi à laquelle, au fil du temps, des modes d’expression aussi variés que la peinture, la photographie et le film documentaire ont donné corps.

Du fait même de ses qualités intrinsèques à savoir véracité et sincérité du propos, le film portrait a tout naturellement investi le champ du film de commande soit notre cœur de métier. Dans ce cadre spécifique il peut satisfaire à des objectifs aussi variées que les spécificités métiers des clients avec lesquelles nous collaborons : retours d’expérience clients et/ou collaborateurs, recrutement, optimisation de la marque employeur, valeurs et histoire, engagement sociétal.

C’est de cette diversité et de cette richesse que nous souhaitons rendre compte ici aux travers de quelques exemples parmi nos récentes réalisations.

Cegid – la mobilité pour levier de promotion : 12 portraits pour convaincre

cegid portrait mobilite 01

cegid portrait mobilite 02

cegid portrait mobilite 03

cegid portrait mobilite 04

 

 

 

 

Après nous avoir confié la réalisation de leur film corporate, la société Cegid nous a consulté dans le cadre d’un projet visant à promouvoir la mobilité comme levier de promotion sociale et d’enrichissement du parcours professionnel.

La démarche de Cegid est ambitieuse et s’inscrit dans une campagne à l’échelle d’une année durant laquelle une douzaine de portraits seront accessibles à tous les salariés du groupe via son portail intranet.

5 portraits ont d’ores et déjà été réalisés. Leur essence commune : des partis pris esthétiques et narratifs originaux et identifiables au premier coup d’œil.

D’un point de vue formel : le cadre et la mise en scène visent à focaliser l’attention du spectateur sur le sujet du portrait ; les voix-off sont exclusivement assurées par les protagonistes. Afin de s’assurer de leur pleine adhésion, un important travail en amont a été réalisé par notre chargé de production et notre réalisateur en liaison directe avec le service RH. Chaque salarié volontaire a été préalablement rencontré pour évoquer son vécu et ses aspirations.

D’un point de vue narratif : tout au long du portrait le protagoniste est filmé dans son environnement professionnel mais également dans l’exercice d’un loisir personnel. Jamais la voix off ne commente cet à-coté. Il est implicite et va de soi : il concrétise le bénéfice pour le salarié à avoir expérimenté la mobilité.

 

Valérie Perinel – conseillère matrimoniale : un portrait pour différencier

valerie perinel 02

valerie perinal 02

valerie perinal 03

 

 

 

 

A l’heure du tout digital et de l’omniprésence des réseaux sociaux le métier de conseiller matrimonial pourrait sembler anachronique voire totalement obsolète.

Nous avons choisi de prendre le contre-pied de cet a priori en rappelant que cette profession est fondée avant toute chose sur l’humain soit la connaissance et l’expertise des affects et des aspirations de chacun en matière de rencontre sentimentale.

Sous la forme d’un clip de 2′, ce film permet de découvrir la personnalité de Valérie ainsi que les valeurs qu’elle contribue à associer à sa profession comme à son savoir-être. Un tournage en immersion, réalisé sur 2 jours et exclusivement au boîtier numérique afin de rester le plus discret possible et d’offrir une image douce aux nuances pastel tout en jouant de la profondeur de champ dans un format « scope ».

Nous avons également porté une attention toute particulière au commentaire en off : entièrement coécrit par le réalisateur et la cliente dans un souci constant de véracité et de sincérité du propos.

 

Conseil Départemental du Morbihan – le handicap au travail : 10 portraits pour témoigner

conseil departemental 56 01

conseil departemental 56 02

conseil departemental 56 03

conseil departemental 56 04

 

 

 

 

Le Conseil Départemental du Morbihan mène depuis plusieurs années un ensemble d’actions visant à assurer en son sein un accueil, une intégration et un emploi pérenne aux personnes en situation d’handicap. Cette dynamique implique des enjeux sociaux et politiques tels que le département a souhaité une prise de conscience et une adhésion de tous ses agents, soit près de 3000 personnes réparties sur tout le territoire départemental.

C’est dans cette optique que le Conseil Départemental nous a confié la réalisation d’un film qui puisse témoigner du quotidien professionnel de ses agents : ceux en situation de handicap comme leurs collaborateurs les plus proches. La richesse du matériau filmé nous a permis de réaliser une synthèse des 10 portraits dans un véritable film documentaire d’un peu plus de 30 minutes.

Le film intitulé AU PLURIEL – regards croisés sur le handicap au travail a été diffusé en salle sur plusieurs communes du territoire morbihannais, mais encore via l’intranet du Conseil Départemental.

Eve ROGARD, chargée de communication interne au Conseil Départemental, témoigne de son ressenti et du retour du public après ces projections :

« Les témoignages ont suscité beaucoup d’émotions, beaucoup d’éloges et de nombreuses discussions sur ce sujet ont été initiées chez nos collègues. Objectifs atteints ! Merci aussi pour votre participation au débat et les échanges riches qui en ont découlés. Chaque personne ayant participé à ce film en ressort assurément grandi.  »

 

Malakoff Méderic – les passeurs de mémoire : des portraits pour sublimer

malakoff-mederic-passeurs-memoire-01

malakoff-mederic-passeurs-memoire-02

malakoff-mederic-passeurs-memoire-03

malakoff-mederic-passeurs-memoire-04

 

 

 

 

Ils se prénomment Nicolas, Elsa, Kouyaté. Ils ont entre 18 et 25 ans et dans le cadre du service civique ils ont choisi d’être des Passeurs de mémoire en collectant des récits de vie auprès de personnages âgées isolées.

Notre client Malakoff Médéric soutient ce programme initié par l’association Unis-Cité et nous a sollicités pour la réalisation de portraits de ces jeunes intervenants.

Pour ces films nous souhaitions magnifier la mission des passeurs de mémoire qui font œuvre sociale en relevant au quotidien le défi de la solidarité intergénérationnelle. C’est pourquoi pour l’ensemble des phases d’interview nous avons opté pour des dispositifs de captation à 2 caméras. Ils dynamisent non seulement le montage mais enrichissent également le propos en soulignant ici un geste des mains, là un sourire franc ou un regard bienveillant.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *